La tour Isabelle est une arche de la Chartreuse qui n’est plus vraiment mystérieuse. C’est pourtant toujours un plaisir d’y aller à la journée ou pour  bivouaquer. Pour varier un peu l’itinéraire je propose une variante (qui reste un classique quand même). On rejoint d’abord le sangle pour traverser les falaises (c’est magnifique!), on descend quelques gradins herbeux pour rejoindre l’arche, puis on remonte sur le plateau pour redescendre par l’itinéraire de l’Aup du Seuil classique. L’avantage de cet itinéraire est qu’il ne traverse pas la zone de chasse privée en contrebas des falaises. Ayant eu plusieurs altercations avec les chasseurs, insultes, menaces,… J’évite d’y passer, surtout que les tirs sont souvent vraiment pas loin. Effectivement toute la parcelle sous l’arche est un domaine de chasse privée.

Attention l’itinéraire décrit comporte des passages dangereux et exposés

carte du circuit pour la tour percée sur ign

Attention plusieurs passages sont exposés et dangereux. Il convient de prendre à minima un casque. L’utilisation d’une corde peut être utile afin de sécuriser un passage. Certaines sections peuvent être glissantes et provoquer une chute qui pourrait s’avérer fatale. Vous y allez en toute connaissance de cause. Une partie du sentier s’est effondré et le passage à été facilité avec une corde fixe sur 10m sur le sangle. Ce n’est pas difficile mais très vertigineux en plus d’être glissant avec la boue.

Description de l’itinéraire

Partir du parking du Col de Marcieu, remonter la piste de ski jusque retrouver l’itinéraire allant à l’Aup du Seuil (1).

Suivre l’itinéraire de l’Aup du Seuil, une petite prairie précède une montée raide en ligne droite. C’est au bout de la montée qu’on quitte le sentier de l’Aup du Seuil (2). Le chemin classique bifurque à gauche, il faut continuer tout droit sur un petit sentier de foret.

En continuant le sentier on arrive près des premières falaises qui se trouvent 10m plus haut au dessus du sentier. Au moment où le sentier redescend légèrement une petite trace rejoint ces falaises (grosses racines et buissons encombrent souvent le passage). Il faut prendre ce sentier (3) qui rejoint le pas de Ragris, il y a une grande paroi surplombante avec des feux de bivouacs 20m au dessus du chemin au niveau des premières falaises.

Emprunter le sentier qui monte. On passe près d’une écaille caractéristique dans la montée. Prendre le chemin sous des falaises, c’est le départ du sangle (4). Attention il y a un piège : un premier chemin se présente mais ce n’est pas le bon il mène à un cul de sac même s’il à l’air évident.

L’écaille caractéristique à la montée, ne pas prendre le 1er chemin partant sur la droite c’est le piège.
juste après le piège et juste avant les cordes qui mène dans le couloir du pas de Ragris. C’est l’embranchement (4)
En contre bas le sentier qui mène à un cul de sac. La vire du haut est difficile à trouver mais c’est elle qu’il faut emprunter. Attention à ne pas vous perdre !
Portion du sentier effondré. Attention à ne pas glisser avec la boue. Vérifier l’état de la corde fixe avant de l’emprunter. (5)
En arrivant dans le dernier cirque on aperçoit l’arche même s’il est difficile de la repérer à première vue.
Descente jusqu’à l’arche, attention à ne pas glisser (6).

Une fois l’arche atteinte, pour rentrer vous pouvez redescendre par le domaine de chasse mais je vous le déconseille. Remonter plutôt l’itinéraire jusqu’à être SOUS le signal téléphone (7). De là grimper l’arrête pour rejoindre le signal. C’est un peu aérien mais jamais difficile. Une corde fixe est présente au départ pour aider. Ne pas grimper si vous ne trouvez pas la corde fixe.

La corde fixe pour commencer sereinement (7).
Un bout de corde peut rassurer pour finir l’arrête. La sortie est sublime 🙂

Une fois au relais téléphone suivre le sentier retournant à l’Aup du Seuil par les crêtes. Puis descendre par le sentier classique. Il n y a plus de difficultés.

Conseils

  • Partir tôt, l’arche est très vite à l’ombre (la photo de Pascal SOMBARDIER à été faite au lever du soleil)
  • prendre un casque (baudrier+corde si besoin aussi)
  • Attention aux gradins herbeux qui peuvent devenir très glissants par temps de pluie
  • Attention aux restes de névés qui persistent après l’hiver
  • Ne pas s’engager dans des zones exposées sans être sûr de l’itinéraire
  • Attention sous le pas de Ragris beaucoup de traces partent dans tous les sens il est facile de se perdre
https://www.youtube.com/watch?v=Lo1k6SiUNTs

En écrivant ce petit topo en plein épisode de Corona virus, j’espere pouvoir vite y retourner 🙂

5 COMMENTS

  1. Superbe article ! Je pars pour la traversée de la chartreuse le week-end prochain, c’est un « petit » crochet dont je rêve. Je verrai si c’est envisageable ou non selon les conditions. Merci pour les infos !

    • Merci 🙂
      C’est sympas la traversée, c’est complétement possible de faire un petit crochet. Attention si il flotte ça va glisser sur l’herbe! Si tu arrives par le plateau tu peux descendre par le pas de Ragris pour rejoindre le sangle (Une fois en dessous il y a plusieurs petits chemins c’est pas évident de trouver le bon, il faut jamais escalader si tu as un doute, au pire ça sera un cul de sac). L’arche est éclairée au lever du soleil c’est là qu’elle est la plus belle (mieux vaut un grand angle pour la photo ou assembler un panorama). Possibilité de bivouac sous l’arche ou à proximité, si il pleut tu seras abrité. Pour remonter plusieurs couloirs permettent de sortir.

  2. Bonjour,
    Nous envisageons de faire cette rando semaine prochaine si le météo nous le permet. Le topo a l’air très clair, mais serait-il possible d’obtenir le tracé gpx afin d’éviter toutes erreurs.
    Merci pour votre réponse.
    Si dessous l’adresse de notre blog.
    Bien cordialement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.