L’île d’Ouessant se trouve à l’extrémité ouest de la France, une petite île accessible en férie depuis les côtes Bretonnes. Ce petit bout de paradis offre une petite parenthèse relaxante à ses visiteurs. Il est possible de venir en bateau le matin et d’en repartir le soir mais il est quand même plus agréable d’y rester pour une voir deux nuit pour mieux en profiter.

Le phare de la Jument à l’extrémité Ouest de l’île

L’île est très grande, pour simplifier les déplacement il vaut mieux louer un vélo. 16€/jour pour un vélo classique; 30€/jour pour la version électrique. Le prix est dégressif pour plusieurs jours de location. Ayant opté pour un vélo électrique j’ai pu me balader sur l’île en toute facilité. Inutile d’attacher les vélos, personne ne les volent. On se sent libre et c’est super plaisant.

Le vélo permet de se déplacer rapidement partout sur l’île

Le bateau vous dépose au Stiff, le port des féries de l’île. Il est possible de louer des vélos à l’embarcadère, ou de prendre des navettes pour le bourg de Lampaul (2,5€ – 4km). Au nord, plus rocailleux, c’est la partie la plus sauvage. Les deux pointes à l’ouest sont très belles le soir. Le phare du Creac’h est très beau également, on y trouve un super musée sur les phares racontant les histoires tragiques des naufrages d’antan. Le tour de l’ile se fait à pied sur sentier côtier en 3/4j (~40km).

Une grande biodiversité est présente sur l’île, on y trouve toute sorte d’oiseaux, hérons, grue, martin pécheur, cormorans. Mais aussi des animaux plus atypique comme le phoque gris. Plus présent sur l’île de Molène ont peux aussi en apercevoir sur Ouessant à marée haute la plupart du temps. Sinon il dorment dans des grottes et vous ne les verrais pas.

Phoque gris d’Ouessant

Beaucoup de photographes viennent aussi pour prendre des photos du coucher de soleil à la pointe de Pern. Malheureusement pour moi je n’ai eu que la brume du soir mais c’est quand même un bel endroit 🙂

Pointe de Pern au soleil couchant. On aperçoit encore les pilonnes de l’ancien téléphérique du phare du temps ou il était habit

Pour les courageux il est possible de se baigner dans un décor paradisiaque sans personnes aux alentours, mais c’est vrai qu’en avril l’eau était un peu froide. Enfin là bas on dit vivifiante. Mais c’est possible et ça fait du bien à la santé !

Même à la mi avril la baignade reste possible !

Quelques liens pouvant être utiles:

Vous trouverez une liste d’adresses sur le site de l’office du tourisme local vous proposant la listes des hébergements, les prix pour les vélos,…

A toute fin utile, si comme moi vous venez de Brest, je ne peux que vous recommander d’aller faire un tour à Océanopolis, un aquarium qui abrite beaucoup d’espèces de poissons, mais également qui soigne les phoques gris et les remettent sur pied pour les relâcher ensuite. Si la pluie pointe son nez cela vous fera aussi un plan de replis 🙂

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.