[INTERRAIL] – Pays scandinaves, direction les Lofotens

Voyager en Interrail est vraiment une expérience unique et riche en enseignement. Plusieurs pass sont disponibles et permettent de voyager en train avec des frais modérés. j’ai toujours pris le passe 22j illimité pour plus de flexibilité mais les pass plus court sont très intéressant également à condition de prévoir à l’avance les trajets et le parcours. Le voyage en train a le mérite d’offrir une aventure plus lente à un rythme qui permet de vraiment de se sentir voyager, moins dans la consommation d’une destination précise. Le changement de paysage se fais au fur et à mesure.

Pour ce voyage dans le grand nord nous avions déterminés les grandes ligne et puis c’est tout !

Danemark
Norvège
Finlande
Estonie
République Tchèque

Le départ est toujours stressant et il faut rapidement s’habituer à être dans des situations un peu précaire. Mais c’est très formateur. Il y a toujours des aléas et il faut savoir s’adapter aux problèmes rencontrés en chemin! Dormir par terre dans une gare ne dois pas être un problème pour vous. Heureusement les pays nordiques sont très sûr et cela ne pose aucun problème de sécurités avec les précautions de bases!

Pour notre première étape nous voulions rejoindre Stockholm en train depuis Genève (le pass Interrail commence en dehors de son pays d’origine, la France dans mon cas, le pass faisant bénéficier d’une réduction de 50% sur le billet de sortie). Habitant Grenoble nous prenons un premier train pour Genève. Nous allons au comptoir de réservation pour avoir des tickets. Premier problème rencontré, c’est l’été les trains sont tous complets. L’agent de l’office nous conseil donc de changer notre destination. Nous partirons pour Copenhague! Il nous assure que l’ont peut rejoindre la ville via 3 trains… Un premier Bâle -> Francfort en ICE (tgv suisse/Allemand), le voyage se passe très bien sur de bons sièges sans trop de monde. mais ensuite tout va se compliquer… De Francfort nous prenons une sorte de TER de nuit qui traverse l’Allemagne en faisant de nombreux stop dans chaque ville jusqu’à Hambourg. Les deux premières heure se passe bien mais au fur et à mesure des stations les gens montent et nous délogent car ils ont des sièges réservés et nous non! le voyage prendra 9h dont 7h debout de nuit! (pas suffisamment de place pour s’assoir même par terre) Les conditions sont terribles. Quand nous arrivons au petit matin nous devons encore prendre un autre train pour Copenhague. Sans sièges réservés nous finirons assis entre les vagons avec des groupes de migrants!! ahaha Interrail peut vraiment devenir dur rapidement, mais c’est vraiment de super souvenir en y repensant!

Nous en tireront notre première leçon: il faut réserver ses places à la gare et payer le supplément!! Car non le pass Interrail ne couvre pas tous les frais de transports car il faut réserver les sièges dans la plupart des trains rapide!! (cela reste quand même modéré). Nous sommes enfin à Copenhague et nous trouverons un hôtel pour nous reposer et passer 3j dans la ville.

Les canaux de Copenhague

La ville est super sympas, ont peut se balader autour des canaux, voir la petite sirène symbole de la ville, se perdre dans le quartier de Christiania, visiter les anciens palais ou le jardin botanique par exemple. les rues sont animées et les gens sympathiques. Ne pas oublier de rentrer dans une boutique Légo, véritable temple de ce jouet originaire du Danemark.

rues animés du centre

 

Jardin botanique

 

Palais royale

 

Copenhague nyhavn

Nous continueront notre périple vers Oslo en Norvège. Après notre mésaventure en train, nous réservons des tickets. Le voyage se passe sans encombre, en train et en bus. Nous arrivons à Oslo en forme.

gare d’Oslo

port d’Oslo

La ville est simple et très cher, un petit menu chez burger king coûte 16€… heureusement nous ne nous attarderont pas. Nous partons pour Stavanger dans la partie sud de la Norvège pour voir les fjords. Nous repartons donc en train de nuit le soir même.

Nous arrivons sous la pluie à Stavanger. Mais ce n’est rien, cette petite ville Norvégienne est super sympas, surtout son quartier de vieilles maisons en bois.

Vieux quartier de Stavanger

De là nous prendrons un férie puis un bus pour aller voir Preikestolen, « la Chaire du prêtre », sorte de promontoire très célèbre (la série Viking y a tourné quelques scène, c’est aussi une photo qui était dans mon livre de géographie au lycée) avec une vue sur son Fjord. En face de l’autre côté il y a aussi un spot de base jump très célèbre en Norvège où les Flyings Frenchies ont tournés un de leur film avec Seb. Montaz, chamoniard bien connu des vidéastes 🙂

Preikstolen, le fameux point de vue, par contre la journée c’est un peu trop touristique

La balade vaut vraiment le détour! On regrette juste l’affluence de touriste mais bon c’est quand même une chouette escapade.

En retournant à Stavanger il n y avait pas beaucoup d’option sans voiture, on a donc décider de prendre un bus qui passe dans de supers endroits sur la zone des fjords qui nous a amené à Bergen, l’ancienne capitale historique.

Les maisons de Bergens classées au patrimoine mondial de l’UNESCO

 

Fête navale à Bergen

 

Gare de Bergen

La ville est très sympas et malgré la météo on y à fait de supers rencontres, mangés de la baleine (désolé Greenpeace). Il y a aussi tout les étés une fête navale avec des bateaux traditionnels et des animations pendant quelques jours.

Port de Bergen

 

Nous commençons à ressentir l’esprit du nord à partir de là. Nous dormons dans une guesthouse très sympas et nous repartons le lendemain avec un célèbre train qui nous emmènera à Oslo, puis Trondheim, puis à Bodo dans le cercle polaire arctique pour prendre un férie qui nous fera traverser sur les îles Lofotens (Oui ça en fais du train et des nuits blanches!)

Gare de Bergen

Nous quittons Bergen avec un superbe train qui traverse des vallées verte avec des cascades et des lacs.

En direction d’Oslo

 

Le Flam railway qui descend dans un Fjord

 

Le Flam railway passe près de superbes cascades

 

Le Flam railway qui descend dans le Fjord

 

Le Flam railway descend dans un Fjord où les Féries accoste

 

 

En arrivant à Trondheim nous faisons un rapide tour de la ville, c’est très jolie avec encore une fois de jolies maisons en bois colorés. C’est une ville étudiante animé et sympathique. Il y a une jolie cathédrale à voir où le rois Olaf est enterré.

Trondheim

 

Port de Trondheim

C’est reparti pour du train de nuit qui nous portera jusqu’à Bodo où nous prendrons le Férie pour les Lofotens. Encore une fois sous la pluie.

En arrivant au Lofotens sous une pluie battante

 

Une fois arrivé nous marcherons jusqu’au bout de la route pour atteindre le village de « A » symbolisant vraiment notre objectif. Ce village se trouve vraiment au bout des Lofotens. Par chance la pluie s’arrêtera et c’est vraiment ici que nous passerons le meilleur  moment du voyage. Nous camperons plusieurs fois dans d’excellentes conditions. Je vous laisse regarder les images pour juger de la beauté de l’endroit!

 

Le village de A

 

au bout de la route

 

Le village de Reine

 

au bout de la route

 

au bout de la route nous campons dans ce superbe endroit !!

 

Le village de A et ses Rorbus, cabanes de pêcheurs

 

Le village de Reine et ses dalles calcaires

 

Le village de Reine, les eaux sont turquoises

 

Le village de Reine

 

Le village de Reine et ses pêcheurs locaux

 

Ramberg et sa plage plus au nord

 

Ramberg, camping mille étoiles

 

Ramberg

 

Ramberg

La météo n’étant plus propice pour les jours à venir nous décidons de partir « dardar » pour Helsinki en Finlande. Là encore le périple sera long. Nous prenons un bus un peu après Ramberg le long de la route direction Svolvaer. De là un autre bus direction Narvik, le paysage est superbe tous le long du chemin. Nous dormons à Narvik.

Narvik by night

 

à Narvik ont se sent un peu loin de la maison

 

Le lendemain nous prenons un train traversant la suède via Kiruna, célèbre ville pour ses mines… Le train nous stop le soir à Haparanda. à la frontière Finnoise. Plus de bus pour traverser la frontière jusqu’au lendemain, il pleut, un agent de sécurité nous oblige à sortir du hall de la station de bus. J’ai froid…

Un Coréen nous rejoins, il a fait le même parcours que nous mais sans s’arrêter dans les Lofotens (juste traverser en voiture = le tourisme version coréen). Il n’a pas de pull, trimballe deux énormes valises de 15kg chacune remplient de nourriture Coréenne et de vodka au gingembre. Ce mec est fou… Nous lui prêterons un pull et l’assistons un peu jusqu’à Helsinki il n’a pas l’air très familier avec le voyage ahahaha. Bonne dose de rigolade quand même 🙂

Le trajet est encore une fois très éprouvant. Enfin arrivé à Helsinki nous prenons un férie à la suite pour rejoindre Tallinn, la capitale de l’Estonie 🙂

Tallinn et ses églises orthodoxes

 

Le quartier historique de Tallinn

 

Depuis la citadelle de Tallinn

 

Depuis la citadelle de Tallinn

 

Les traits fin des Estoniennes

 

Centre ville de Tallinn, il fait bon y vivre

Tallinn aura vraiment été mon coup de cœur du voyage avec les Lofotens. C’est vraiment pas cher et c’est très jolie. Ils ont su mettre en valeur leur culture médiévale avec des figurants et tout les remparts sont rénovés. C’est vraiment agréable comme endroit. Possible de manger du délicieux Bortch, des brochettes et tout type de nourritures Eurasiennes. A ne surtout pas manquer comme capitale en Europe 🙂

Nous resterons 3j sur place et partons pour Prague. Seul bémol nous découvrons qu’il n y a pas de chemins de fer dans le pays… Les aléas des voyages interrails en somme ! Nous décidons de prendre un bus que Olga nous réserve avec un grand sourire depuis son comptoir: 27h de bus direct tallinn – Praha!!! Mais bon on est plus à ça près, on commence à être habitué!

Arrivé à Prague nous passerons nos derniers jour de voyage dans un bed & breakfast du centre pour se reposer un peu, et nous avons surtout bu des bières bien méritées! Au final Prague c’est jolie mais c’est complétement inondé de touristes ce qui tue complétement le charme de la ville. Tout est fais pour consommer et vendre aux touristes. Peut-être que la ville est plus authentique en hiver. Mais c’est beau quand même et la Pilsner est pas cher !!!

Pont St Charles à Prague

 

Le centre de Prague

 

Le centre de Prague

 

Le pont St Charles

Nous rentrerons avec un trains de nuit (avec couchette) jusqu’à Genève, puis prendrons un petit TER pour rentrer à Grenoble.

Un voyage Interrail est une expérience incroyable à qui sait passer de longue heures dans les trains. Pour économiser des nuits il faut faire des trajets de nuits très fatiguant. Après cout ont en rigole et ça reste de bon souvenirs, mais croyez moi rester debout, de nuit, dans un train surchargé jusqu’au petit matin, c’est du supplice. Ce type de voyage peux être trop exigeant pour certaine personnes. Il faut ensuite être assez débrouillard pour se renseigner correctement, négocier, ou tous simplement trouver un hébergement en urgence. J’ai adoré faire Interrail, c’est une belle leçon de vie mais il faut en être conscient avant de partir 🙂

Si après ça l’aventure vous tente, foncez !!!

About the Author:

Landscape and nature photographer based in Grenoble, France.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.